Costa Rica #1: Côte Pacifique

Voilà, c’est fait, je suis partie!
J’ai décollé dimanche de Genève, pour atterrir lundi  au Costa Rica: 10 jours de vacances, avant de commencer ma mission avec Eirene au Nicaragua.

5h après être arrivée à San José, la capitale, j’ai repris l’avion direction le sud, mais cette fois-ci avec une compagnie locale, Sansa… Là on est loin des avions internationaux: j’ai eu la chance (le courage?) de monter dans un espèce de planneur de 14 places, avec une seule hélice, 2 pilotes, et 5 passagers. Moi qui me suis plainte plusieurs fois que les bagages étaient limités à 13 KG, y compris bagage à main, j’ai vite compris pourquoi..!
Le vol était… magique, c’est impressionnant d’avoir le vide sous soi, si proche et d’être juste porté par une carcasse métallique. Evidemment, sinon ça n’aurait pas été drôle, il y avait du vent, et des trous d’air. Et là, tout ce que vous pouvez faire, c’est fixer le pilote, et serrer bien fort vos poings  🙂

Arrivée à l’aéroport de Palma Sur, j’ai pris un taxi jusqu’à Uvita, 30 KM pus loin: J’ai eu la chance de tomber sur un chauffeur au top: Un papi super gentil qui m’a parlé espagnol tout le long, et qui m’a expliqué la vie au Costa Rica, selon lui. J’ai réussi à tenir la conversation, j’étais super fière.

Uvita & le Parc National Marino Ballena:
Uvita est toute petite, l’attraction principale est le parc national de Marino Ballena. C’est une immense plage, assez sauvage qui vue du ciel à la forme d’une queue de baleine. Du coup, c’est facile de s’isoler et d’être tranquille sur son bout de plage, c’est vraiment agréable.

 

Dominical:
Depuis Uvita, j’ai loué Jimmy, un 4×4 qui m’a l’air bien vieux, il tremble dans tous les sens dès que je dépasse les 70km/h, il a du prendre pas mal de route en mauvais état. Mais bon.. il avance.
On a roulé jusqu’à Dominical, la route est magnifique: L’océan bleu turquoise à gauche, les palmiers sauvages à droite, la radio en version latino… j’adore. Là je me rends compte que je suis en vacances…
Dominical a été mon gros coup de cœur sur la côte pacifique. C’est un petit village, qui me fait pensé à Noosa en Australie pour ceux qui ont déjà été. Des surfeurs, des hippis, une immense plage magnifique, des stands de fruits tous les 10 mètres et des bars  extérieurs. Le tout sur une musique reggae qui va bien.

J’y suis restée 2 jours, et franchement je serai bien restée plus longtemps. En plus, je suis tombée sur un hôtel, le Mavi Surf hotel, parfait: Non seulement l’hôtel est nickel,  mais en plus les proprios Max et Barbara sont tops. J’ai tout de suite sympatisé avec Barbara, qui m’a donné ses contacts pour les cours de yoga, les massages, les restaus etc. Elle m’a même proposé de l’accompagner à son cours de yoga 🙂 Trop sympa !
Après avoir passé quelques heures dans mon hamac, je me suis dis qu’il fallait que je fasse quand même quelque chose de ma journée, donc je me suis inscrite à un treck de 4h en cheval pour aller jusqu’aux cascades de Nauyaca. Petite info importante: je n’ai jamais fais de cheval. Haa mes bonnes idées…
Comme première fois, c’était… impressionnant 🙂  Avec mon cheval, que se llama Speedy (« Speedy? pourquoi Speedy? nan mais vous êtes sûrs parce que j’en ai jamais fais… »)  On a traversé des rivières à dos de cheval, passer 80 % du temps à gravir des pentes hyper raides (qu’il a fallut redescendre après évidemment. Parce que quand ça monte…. ben après, ça descend 🙂 ). Moins cool, il y a même un des chevaux qui a glissé, et la cavalière est tombé. Pfiou…
Mais en tous cas, c’est une excursion que je suis contente d’avoir faite! Même si j’ai bien mal aux fesses encore ce soir. Les cascades sont magnifiques, et j’ai pu sauter depuis la petite, donc 13 m de haut, ça me calme 🙂

Le parc Manuel Antonio:
Déçue de cette visite, c’est une usine à touriste, et il y a honnêtement très peu d’animaux. En 5 km de marche, j’ai vu un bébé paresseux, qui comme son nom l’indique ne bougeait pas :), des singes et 2 Iguanes. Je ne recommande pas.
Par contre, c’est vrai que la partie plage du parc est superbe: eau turquoise, sable blanc, palmiers, singes… j’adore.
Parmi tous les touristes, j’ai rencontré Aldo, un mexicain de 27 ans qui voyage aussi seul. Un bon contact si je veux aller au Mexique pendant ces deux ans 🙂
Après la visite, lunch au restaurant El Avion, avec sa vue paradisiaque…
On terminera la journée en mode Lobster tous les deux, rouges bien cuit.

Jacò:
Là, j’avoue j’ai pas compris.
Jacò est décrit comme « the place to be » pour  les jeunes américain. Du coup, avec Jimmy, on s’est dit qu’on allait terminer notre voyage sur la côte Pacifique par cette ville. J’y suis ce soir, et je ne m’attendais pas à ça… Quand on arrive à Jaco… on voit 2 grands immeubles au bord de la plage, qui détonne totalement avec le Costa Rica.
Je m’y suis baladée un peu en fin d’aprem, et ce soir j’ai discuté avec un serveur au resto, c’est clairement une ville construite pour/par les touristes (KFC, Subway, boite avec DJ, …) Je n’accroche pas trop, ce n’est pas la même ambiance que j’ai pu ressentir dans les autres villes.

IMG_4997

Demain, Jimmy et moi, on va s’éloigner de Jaco et profiter de la Playa Hermosa, pas très loin, et ensuite on prendra la route, direction l’intérieur des terres, pour passer 2 nuits à Monteverde. Parait qu’il fait froid, c’est la montagne. Ca va changer: Il fait tellement chaud ici… on est dans les 35 degrés, depuis que je suis arrivée: en gros à partir de 8h du mat’, tu transpires. J’ai perdu tout espoir d’être propre: Dès que tu sors de la douche, hop surprise, tu es re-sale.
Vivement la fraicheur! (C’est moi qui écris ça?!)

2 Comments

Add yours →

  1. Nelly BONNAFOUS avril 17, 2016 — 4:24

    L’aventure commence ma belle… C’est super de pouvoir te suivre ici 😉

    J'aime

  2. Patrice Filippi mai 7, 2016 — 1:09

    merci de nous faire participer à ton aventure

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :