Pochomil

IMG_5296
Playa centro turistico Pochomil

Première excursion en dehors de Managua: je suis partie 3 jours sur la côte Pacifique, à Pochomil, qui est la plage la plus proche de la capitale, et donc la plage la plus prisée par les « Nicaragüenses » durant les fins de semaines.

IMG_5297
Playa centro turistico Pochomil

Ce voyage à Pochomil, que j’ai choisis pour sa simplicité, a été tout… sauf simple.
Pour prendre le bus de Managua à Pochomil, il faut se rendre à la gare routière du Mercado Israel Lewites. Qui est une véritable fourmilière humaine..!
J’ai débarqué avec mon sac à dos en plein milieu d’un immense marché, avec des vendeurs dans tous les sens, une foule de locaux qui faisaient leurs achats, des taxis qui s’excitaient sur leur klaxons, et des bus … en veux tu en voilà! En m’arrêtant dans l’allée principale pour observer un peu tout ça, je devais avoir l’air bien perdue, car un Nica est venu me demander ce que je cherchais et où je voulais aller. Il m’a très gentillement accompagné à la gare routière, qui était évidemment à l’autre extrémité du marché.
Après ça, je suis montée dans le premier bus qui partait direction Pochomil: c’était un bus jaunes, les anciens bus scolaires américains. Erreur: C’est aussi ceux qui mettent le plus de temps, car ils s’arrêtent absolument partout, à la demande des passagers 🙂

Le truc sympa aussi dans ces bus, c’est que tu peux faire ton marché directement assis depuis ton siège: Des vendeurs de fruits et légumes, de snack et de boissons sautent dans le bus dès qu’il est à l’arret et te proposent tout ce que tu veux ! Même le chauffeur achète ses légumes pendant qu’il conduit..!

Bref pour résumé, j’ai mis 2h30 pour faire 60 km.

IMG_5307
Des heures à regarder les vagues du Pacifique
IMG_5295
Le front de mer et ses hôtels

Arrivée à Pochomil, je me suis retrouvée dans un endroit touristique, oui, mais touristique local: J’étais la seule gringa du coin parmi toutes les familles nica.
Ce qui a eu l’air de surprendre les gens de l’hôtel, ainsi que les locaux que je connais maintenant à Managua, c’était que j’étais seule: ici ça ne se fait pas de voyager toute seule, on te demande d’office « Mais pourquoi toute seule?! » (Suivi de « mais tu n’es pas mariée? Tu n’as pas de mari? »), car ici tout se fait en famille.
Du coup, c’était un peu … bizarre ces 3 jours là-bas. Je me suis sentie à part, j’étais constamment observée. Mais ce qui a été le plus désagréable, c’est le personnel de l’hôtel: Comme je n’étais plus à la capitale, l’accent était différent, et surtout, la façon de parler était très rapide et peu articulée. Donc je ne comprenais rien. Et clairement, ça les embêtait de répéter. Donc ce qui c’est passé, c’est que dès le 2ème jour, le personnel de l’hôtel ne me parlait plus: Les serveurs me servaient le petit déj sans parler, le réceptionniste m’a donné la facture sans un mot, la femme de ménage m’a seulement dit « bonjour » pour que je dégage de la chambre pour qu’elle nettoye, etc. Il n’y a que la barman qui était sympa et me parlait normalement. Pas top comme sensation.

IMG_5325
Sunset – Sans filtres…

Mais bon après tout, même si je me sentais mal car pas à ma place, j’étais là pour l’océan et pas pour l’hôtel! J’en ai profité du mieux que j’ai pu: j’ai passé des heures à regarder l’océan, à me balader sur cette looongue plage, c’était très bien. J’ai vu un coucher de soleil magnifique: Ca fait du bien de se ressourcer un peu et de sortir du bruit de Managua.

Pour le retour, cette fois, j’ai pris un « Expresso »: les mini-bus blancs, qui coûtent 0,50 US$ de plus que les bus normaux. Ils s’arrêtent beaucoup moins, donc j’ai pu rejoindre Managua en 1h30.
Je ne sais pas si c’est cette sensation de « ne pas être à ma place » que j’ai ressenti à Pochomil qui a créé ça, mais en tous cas, je suis rentrée avec plaisir à Managua, et j’étais contente de retrouver MON chez moi. C’est positif: ça veut dire que j’ai pris mes marques ici, et que je me sens bien dans ma petite maison verte.

IMG_5312
Ceviche de pescado
IMG_5308
Sunset
IMG_5301
Playa centro turistico Pochomil
IMG_5292
Tacos
IMG_5317
🙂

One Comment

Add yours →

  1. Super Melanie, texte incroyable et superbes photos.
    Je vois bien cette sensation de se sentir étranger (voir extraterrestre) suivant l’endroit quon se trouve. J’ai eu senti cela dans pas mal de mes voyage, même en Suisse lors de mon arrivée. Mais ne t’inquiète cela fait vraiment partie de la richesse de ce qui t’es en train de vivre. Tu verras dans quelques temps que quand tu penseras à ces premiers ressentis, tu rigoleras et tu te rendras compte de tout le progrès que t’auras fait, crois-moi.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :