Et si j’allais voir ailleurs?

Dans le cadre de ma mission avec Eirene, on s’est dit que ca serait pas mal que je profite du début d’année 2017 pour rencontrer quelques associations locales, en lien avec mon projet, pour voir ce qui se fait d’autre ici, au Nicaragua.
J’ai donc choisis d’axer mes visites sur les thèmes des Coopératives de logements et sur un autre matériel que les blocs ciment: l’adobe.
Avec en prime un petit détour par le Salvador – Merci Eirene :).

img_0077

FUNDESONIC – Fundación por el desarrollo social de Nicaragua

Avec l’association FUNDESONIC, j’ai pu non seulement rencontrer quelques personnes du MTI – ministère du transport et des infrastructures du Nicaragua – et participer à une formation des contremaîtres du service publique, mais aussi visiter un projet de viviendas sociales réalisé en adobe industriel.
La particularité de ce projet est qu’il est situé sur une faille sismique, à la Paz, un village au pied du volcan Momotombo : il a déjà subit 3 tremblements de terre, dont l’épicentre est exactement sous les viviendas.
Alors, effectivement, les structures encaissent les chocs, c’est le moins qu’on puisse dire, regardez les photos… et il est évident qu’il y a des erreurs de construction, car il manque des armatures  aux endroits cruciaux. Mais j’ai été très étonnée de la résistance de l’adobe industriel.  Interessant…

ODESAR

Chez ODESAR, j’ai pu aller sur les traces de mon ami Diego, et visiter les projets d’amélioration de vivienda qu’ils proposent.
Nous sommes allés dans une communautés dans les hauts de la ville de Matagalpa, et cette visite m’a réellement touchée: La politique de ODESAR est l’opposé de celle de Juan XXIII: Offrir au plus grand nombre, afin de favoriser l’amélioration d’un maximum de foyer.
Ainsi chacun recoit… peu, mais au moins ils recoivent quelque chose.
Suite à cette journée, je suis rentrée bouleversée… avec pleins de remise en question:
ce jour-là, j’ai enfin compris ce qu’est un habitat digne.

MULTIPRO

Multipro est l’association que mon ami Diego et son collègue Jorge ont decidé de monter ensemble en 2014: Qu’est ce que je les attendais ces 3 jours avec l’équipe de Multipro!
J’ai pu rencontrer 5 coopératives de Matagalpa, qui en sont encore au stade de la recherche de terrain: on a beaucouuuup discuté de leurs difficultés à trouver un terrain convenable, de l’influence que ca peut avoir sur le moral des coopérativistes, mais aussi de l’espoir qui est revenu lorsqu’ils sont venu visiter le chantier de Manos Amigas a León.
La présence avec moi de Béa, qui représentait l’ONG Urbamonde, a permit d’apporter une point de vue économique aux discutions: bref on était au complet: Les coopérativistes, l’assistance technique, les « financeurs »… tout le monde pouvait donner son point de vue, exprimer ses diffultées/doutes. De très belles journées…

Quelques moments libres pour profiter de la verdure de Matagalpa et prendre un peu l’air en dehors de Managua…


FUNDASAL

Toujours avec Bea d’Urbamonde: cette fois-ci direction le Salvador.
Fundasal nous a recu comme des reines: Les 4 jours ont été biiiien remplis!!
Nous avons été à San Salvador, à La Palma, au Nord, et sur la côte à la Libertad: Là, nous avons rencontré 5 coopératives de logements, qui sont à un stade d’avancement bien différent des coopératives de Matagalpa.
3 d’entres elles vivent déjà depuis des années dans leur logement coopératif: ici, moins de tremblement de terre, on construit sur deux étages, en auto-construction!
Non seulement c’est impressionant d’imaginer que ce sont les habitants qui ont construit ces mini-immeubles, mais ce qui l’est encore plus c’est d’entendre une petite mamie de 70 ans parler de linteaux, de poutre de renfort, et du réseau sanitaire « qu’elle a construit elle-même! »

1 autre coopérative a elle une autre situation, puisque c’est en fait les habitants d’un quartier existant qui ont choisi de se réunir en coopérative: Leur stratégie en tant que coopérative est d’améliorer et de sécuriser leur quartier. Pour entrer dans leur rue, il faut maintenant passer par une porte cadenassée, surveillée attentivement par le chien.
Une des améliorations par exemple est un espace commun de sanitaires, propre et salubre, nettoyé à tour de rôle.

Pour la dernière visite, nous avons rencontrée deux coopératives réunies sur un même terrain, qui en sont à l’étape de la construction. Ici, ca construit en Adobe artisanal et en auto-construction… le rêve!

img_0262

Le Salvador a été une bonne suprise: c’est aussi beau que le Nicaragua, il y a des peintures murales partout, et surtout c’est le paradis des Pupusas 🙂 – sorte de crêpes fourrées aux haricots rouges (oui encore eux 🙂 ) et fromage, ou avec  du poulet, des crevettes…
J’avais l’habitude d’en manger chaque semaine à Managua… Mais du coup les pupusas nicas me paraissent bien fades maintenant xD

img_8542-1
Eirene / Urbamonde… Une équipe de choc 🙂    Merci pour tout Bea

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :