Río San Juan – El Castillo

Le 14 et 15 septembre, ce sont les jours où le Nicaragua fête son indépendance, et ils correspondent aussi à un long weekend de 4 jours. J’ai enfin eu l’occasion de pouvoir visiter une partie du pays où je n’étais encore jamais allé, car un peu compliquée d’accès.

Le Nicaragua, c’est sa côte pacifique, sa côte Caraïbe… et au milieu la jungle, traversée au sud par le río San Juan.  Ce fleuve à toute une histoire car c’est par là qu’entraient à l’époque les pirates venant de la mer des Caraïbes, pour piller les villages nicaraguayens, qui se trouvaient sur la Route de l’or; mais c’est aussi le chemin qu’ont utilisé les Espagnols, menés par le conquistador Francisco Hernandez de Córdoba, pour arriver jusqu’aux terres de la côte pacifique, où ils construisirent la ville coloniale de Granada.
Plus récemment, ce fleuve continue de faire parler de lui, car c’est par là que le président Daniel Ortega voudrait faire passer le Canal du Nicaragua. [Explications ici]

IMG_3517
Rio San Juan – De la mer des Caraïbes au Lac du Nicaragua

 

Pour rejoindre la ville de San Carlos, où commence le fleuve, on a decidé de faire le trajet en bus depuis Managua: 7h de paysages magnifiques, comme toujours au Nicaragua…

IMG_3463

 

 

Depuis San Carlos, après avoir attendu 2h30 la panga, on est partie pour 2h de trajet,  à naviguer jusqu’au village de El Castillo… Magique.

 

Le lendemain, depuis El Castillo, on a d’abord visité la forteresse Castillo de la Inmaculada Concepción, construite par les Espagnols pour surveiller l’arrivée des pirates britaniques par le fleuve. Et ensuite, on est partie en panga jusqu’à la Reserva Indio-Maíz, où on pu marcher 2h dans la jungle, et on a terminé par une balade nocturne en panga pour observer la faune du fleuve.

 

DSC_0352
Virginie et sa grenouille venimeuse

 

DSC_0380
Joli paresseux

 

Il n’y a pas de mots pour décrire ces 3 jours… La vie autour du fleuve, le silence dans la nuit, les 1000 étoiles dans le ciel, observer les caymans… Voir un basilic marcher sur l’eau, un martin pêcheur magnifique, deux paresseux… Et terminer la nuit à refaire le monde avec une amie autour d’un rhum. Ca n’a pas de prix.

 

IMG_3589
Aèroport de San Carlos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :